<==Retour

L'ANTIQUITÉ

– MYTHOLOGIE ET HISTOIRE –

AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS D'ORLÉANS

 

 


TABLEAUX - ESTAMPES - DESSINS - SCULPTURES

Abdolonyme
Actéon
Agamemnon
Âges de l'humanité
Androcles
Andromaque
Antonin le Pieux
Apollon
Arachne
Archimède
Aristide
Aurore
Bacchus
Barbares
Bélisaire
Bergers d'Arcadie
Briseis
Brutus
Caracalla
Caton
Cimon
Cincinnatus
Circé

Clélie
Cléopâtre
Clytie
Coriolan
Cornélie
Cyparisse
Danae
Daphné
Daphnis
Diagoras
Diane
Diogène
Enée
Entellus
Erichthonios
Esculape
Eudamidas
Ganymède
Hamadryade
Helène
Héra
Hercule
Hippolyte

Iphigénie
Léda
Marc-Aurèle
Marius
Mars
Médée
Méléagre
Mercure
Némésis
Néron
Nestor
Numa Pompilius
Nymphe chasserese
Oedipe
Oenoné
Oreste
Orphée
Pandore
Penthée
Periclès
Phébus
Philoctète
Pluton
Polémon

Pollux
Polyxène
Porcia
Priam
Psyché
Pygmalion
Pyrame
Regulus
Sabinus
Scipion
Sénateurs
Silène
Sophocle
Syrinx
Télémaque
Thétis
Tityos
Tomyris
Tullia
Vénus
Vertumne
Virgile
Virginie
Zénobie


Tous les dessins de Delaperche sur l'Antiquité gréco-latine


Une sélection de 40 tableaux ou estampes du MBAO sur des thèmes de la Mythologie


LISTE DES OEUVRES COMMENTÉES

1- MYTHOLOGIE


ACTÉON
Le chasseur Actéon surgit devant Diane et ses nymphes, nues près d'une source, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Actéon, petit-fils de Cadmus, métamorphosé en cerf, estampe de Bon Boullogne (1649-1717), gravée par Dominique Sornique (1708-1756).


ÂGES
Les quatre Âges de l'humanité selon Ovide, l'Âge d'Or, par Gérard de Lairesse (1640-1711).

Les quatre Âges de l'humanité selon Ovide, l'Âge d'Argent, par Gérard de Lairesse (1640-1711).

Les quatre Âges de l'humanité selon Ovide, l'Âge de Bronze, par Gérard de Lairesse (1640-1711).

Les quatre Âges de l'humanité selon Ovide, l'Âge de Fer, par Gérard de Lairesse (1640-1711).


APOLLON
Apollon à Lesbos a pris l'apparence d'un berger pour séduire la belle Issa, estampe gravée par Nicolas de Larmessin, 1723.

Apollon tue tous les enfants de Niobé parce qu'elle a insulté sa mère Latone, tableau par  Nicolas de Plattemontagne (1631-1706).

Diane et Apollon percent de flèches les enfants de Niobé parce qu'elle a insulté sa mère Latone, estampe de Giovanni Battista Galestruzzi,  d'après une fresque de Polidoro da Caravaggio (1492-1543) sur la façade du palais Milesi à Rome, 1656.


ARACHNÉ
Minerve vient défier la tisserande Arachné dans son atelier, gravure d'après une oeuvre du Primatice à Fontainebleau, milieu du XVIe siècle.


AURORE
La déesse Aurore attire vers elle le beau chasseur Céphale, époux de Procris, tableau de Sebastiano Ricci (1659-1734), c. 1707.


BACCHUS
Au pays de Nysa, Bacchus enfant est confié par Mercure aux Nymphes. filles d'Atlas, tableau par Guy-Louis Vernansal (1648-1729).

Bacchus enfant ivre, par Jean-Jacques Bachelier (1724-1806), 1765.

Bacchus enfant fait boire un bouc, terre cuite par Henri Triqueti (1803-1874).

Bacchus enfant dort, couché  entre les pattes d'une chèvre, terre cuite par Henri Triqueti (1803-1874).

Bacchus découvre Ariane que Thésée a abandonnée à Naxos, tableau par les frères Le Nain, vers 1635.

Bacchus épouse Ariane à Naxos, estampe par Elisabeth Sophie Chéron (1648-1711), 1710.

Le banquet des noces de Bacchus et Ariane dans l'Olympe, par Guy-Louis Vernansal (1648-1729), 1709.

Bacchus change la couronne d'Ariane en constellation, par  Guy-Louis Vernansal (1648-1729),

Bacchus triomphant après sa conquête des Indes, copie d'un tableau de Nicolas Poussin (1594-1665) conservé au musée de Kansas-City.

Bacchus, tableau par Pompeo Batoni (1708-1887).

Bacchantes et Satyres, esquisse par Théodore Chassériau (1819-1856), vers 1840.

Bacchanale devant un temple, copie  d'un tableau de Poussin disparu (c. 1650).


BERGERS
Devant un tombeau sur lequel est gravé "Et in Arcadia ego", deux bergers déchiffrent l'inscription, tableau par Laurent de La Hyre (1606-1656).


CLYTIE
Clytie, abandonnée par son amant Apollon, reste à regarder le soleil sans prendre de nourriture, terre cuite par Henri Triqueti (1803-1874), 1851.


CYPARISSE
Cyparisse est accablé de douleur sur le corps de son cerf qu'il a tué par mégarde, tableau par Sébastien Louis Guillaume Norblin de la Gourdaine (1796-1884), 1827.


DANAË
Jupiter féconde Danaë sous la forme d'une pluie d'or, estampe, d'après un carton de Perino Del Vaga (1501-1547), repris par Jules Romain (1492-1546), gravé par Jean-Baptiste de Poilly (1669-1728).


DAPHNÉ
Daphné poursuivie par Apollon devenu amoureux d'elle arrive au bord du Pénée avant sa métamorphose en laurier, tableau par Charles de La Fosse (1636-1716).

Daphné poursuivie par Apollon devenu amoureux d'elle arrive au bord du Pénée, par  Charles de La Fosse (1636-1716).

Daphné, poursuivie par Apollon devenu amoureux d'elle, arrive au bord du Pénée, dessin par Simon Julien (1735-1800).


DAPHNIS
Daphnis et Chloé délivrent le berger Dorcon attaqué par leurs chiens, estampe, dessin du Régent Philippe d'Orléans (1674-1723), gravé par Benoît Audran l'Aîné (1661-1721), 1714.


DIANE
Dans l'Olympe Diane et Apollon assistent à une ronde de petits enfants que fait danser l'Amour, par Henrick de Clerck (1570-1629).


ÉNÉE
Au large de la Sicile, Éole déchaîne des vents contre la flotte d'Énée, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Neptune intervient à temps pour apaiser la tempête dans laquelle la flotte d'Énée se trouvait prise, dessin par Jean-Marie Delaperche.


ENTELLUS
Le combat de boxe entre Entellus et Darès dans l'Énéide, estampe d'après un dessin de Raphaël (1483-1520), gravé par Marco Dente (1486-1527), c. 1522.


ERICHTONIOS
Malgré la défense d'Athéna, les filles du roi d'Athènes Cécrops ouvrent le coffre où est caché Erichthonios, d'après Martin de Vos (1532-1603).


ESCULAPE
Les enfants d'un vieillard malade font une offrande à à Esculape, esquisse par Pierre-Narcisse Guérin (1774-1833) d'un tableau conservé au musée d'Arras, 1803.


GANYMÈDE
L'Enlèvement de Ganymède par l'aigle de Jupiter, estampe, dessin du Titien (1488-1576), gravé par Gérard Audran (1640-1703).


L'Enlèvement de Ganymède par l'aigle de Jupiter, estampe, dessins de Jean Baptiste Marie Pierre (1713-1789), gravé par Johann Martin Preissler.


HAMADRYADE
Une Hamadryade sort du tronc d'un chêne qui vient d'être fendu en deux par la foudre, par Léon Cogniet (1794-1880), vers 1835.


HÈRA
Hèra [Junon], jalouse, a envoyé une épidémie de peste contre l'île d'Égine, estampe, dessin de Pierre Mignard (1612-1695), gravé par Gérard Audran (1640-1703).


HERCULE
Hercule enfant étranglant deux serpents, estampe, Annibale Carracci (1560-1609), gravé par Johann Jakob Frey (1813-1865).

Hercule au berceau étouffe deux serpents, estampe gravée par Lorenzo Lolli (1612-1691).

Hercule est "à la croisée des chemins", à l'âge où il doit choisir entre le vice et le vertu, estampe par Albrecht Dürer (1471-1528).

Hercule remplaçant la géant Atlas pour soutenir la sphère céleste, dessin par Hans Holhein dit le Jeune (1497-1543) c. 1535,  et Henrick Goltzius (1558-1616).

Hercule porte le ciel, remplaçant pour un moment le géant Atlas, estampe d'après Nicolas Poussin (1594-1665 ), gravée par Jean Pesne (1623-1700), 1678.

Hercule tuant l'Hydre de Lerne, d'après le tableau de Guido Reni, dit le Guide (1575-1642), au Louvre, gravé par Gilles Rousselet (1610-1686).

Hercule étrangle le lion de la forêt de Némée, estampe d'après Nicolas Poussin (1594-1665), gravée par Jean Pesne (1623-1700).

Hercule tue le roi d'Egypte Busiris qui immolait des étrangers à Jupiter, estampe d'après le tableau de Jean-Baptiste Corneille (1649-1695) conservé à l'ENSBA, gravé sur cuivre par Pierre-Jean Mariette (1694-1774).

Sous les yeux d'Hercule, le centaure Nessus enlève son épouse Déjanire, estampe, dessin de Guido Reni, dit Le Guide (1575-1642), gravé au burin par Benoît Audran (1661-1721).

Hercule mène une vie de plaisirs avec la reine de Lydie  Omphale, estampe d'après une fresque d'Annibale Carracci (1560-1609) au palais Farnèse à Rome.

En compagnie d'Omphale, la reine de Lydie, Hercule joue le rôle d'une femme filant la laine, estampe d'après un tableau de François Lemoine (1688-1737) conservé au Louvre, gravée par Laurent Cars (1699-1771).

Aux Enfers, Hercule parvient à enchaîner Cerbère, dessin de Dürer, gravé par Heinrich Aldegrever (1502-1560), 1550.

Hercule arrête la biche aux pieds d'airain, dessin de Dürer, gravé par par Heinrich Aldegrever (1502-1560), 1550.

Dans l'Olympe Hercule épouse Hébé, la fille de Junon, par Laurent Blanchard (1762-1819), 1804.

Hercule et la Sagesse, estampe par Desplaces Louis (1682-1739), d'après un tableau de Véronèse (1528-1588).

Hercule chassant l'Avarice du temple des Muses, gravure sur bois de Ugo da Carpi d'après Baldassare Peruzzi (1481-1536).


HIPPOLYTE
Hippolyte, accusé par Phèdre d'avoir voulu la violenter, se défend devant Thésée, esquisse par Pierre-Narcisse Guérin (1774-1833) d'un tableau conservé au Louvre, c. 1802.

Ses chevaux s'étant emballés à la vue d'un monstre, Hippolyte, le fils de Thésée, est mort, traîné sur des rochers, frontispice pour les 'Vers héroïques" de Tristan L'Hermite (1648), dessin par Jacques Stella, gravé par Pierre Daret.


LÉDA
Pour s'unir à Léda, la femme de Tyndare, Zeus a pris la forme d'un cygne, copie d'une estampe d'Enea Vico (1523-1567), inspirée par une peinture de Michel-Ange réalisée vers 1530 pour le duc de Ferrare.


MARS
Mars et son amante Vénus, épouse de Vulcain, estampe par Marc-Antoine Raimondi (1480-1527), 1508.


MÉDÉE
Médée, qui a choisi de rompre avec sa famille pour suivre Jason, remet entre ses mains ses dieux pénates, estampe par G. Pencz (1510-1550).

À la demande de Jason, Médée entreprend de rajeunir son vieux père  Aeson, estampe de Charles-François Silvestre, gravée par Louis Desplaces (1682-1739).

Rendue furieuse par le mariage de Jason et de Créuse, Médée tue ses enfants, estampe de Marco Dente da Ravenna (c. 1490-1527), gravée par Bernardo Daddi (c. 1512-1570).


MÉLÉAGRE
Méléagre offre à Atalante la dépouille du sangler de Calydon, dessin par Charles Monnet (1732-1808 ?).


MERCURE
Mercure, qui a dérobé un troupeau d'Apollon, demande au berger Battus de ne pas le dénoncer, par Francisque Millet (1642-1679).

Mercure et Pégase, estampe, dessin de I.W. Baue I, gravé à l'eau-forte par Melchior Kussel (1626-1683).


NÉMÉSIS
Némésis rappelle aux grands de ce monde qu'ils doivent garder le sens de la mesure, tableau anonyme du XVIIe siècle.


NYMPHE
Nymphe chasseresse, tableau par Léon Cogniet (1794-1880).


ŒDIPE
Œdipe aveugle et sa fille Antigone s'exilent de Thèbes pour se réfugier à Colonne, tableau de Eugène-Ernest Hillemacher (1818-1887) pour le prix de Rome de 1843.


OENONÉ
La Nymphe Oenoné regarde Pâris qui immortalise leur amour sur l'écorce d'un hêtre, estampe par Georges Pencz (1500-1550).


ORESTE
En Tauride, Oreste, frappé de folie, est défendu par son ami Pylade contre les habitants qui veulent les sacrifier à Artémis, tableau de François Bouchot (1800-1842), dépôt du musée de Chartres.


ORPHÉE
Orphée pleure sur le cénotaphe d'Eurydice, privée de la vie par sa faute, tableau par Pierre-Narcisse Guérin (1798-1800), 1802.


PANDORE
Pandore sort de terre et, obéissant aux ordres d'Apollon, donne à Épiméthée l'urne de laquelle vont sortir tous les maux accablant l'humanité, estampe par Nicolas de Plattemontagne (1631-1706), 1694.


PENTHÉE
Penthée, le jeune roi de Thèbes, est démembré par les Ménades qu'il a voulu espionner sur le mont Cithéron, estampe, Philip Van Gunst  graveur.


PHAETON
Phebus ayant imprudemment confié le char du Soleil à son fils  Phaéton est obligé d'intervenir, gouache, projet pour un décor de plafond par Felice Giani (1758-1823).

Jupiter est contraint de foudroyer Phaéton à qui Apollon a imprudemment confié le char du Soleil, étude, attribuée à Henri de Favanne (1668-1752) pour le plafond du château de Chanteloup.


PLUTON
Pluton, arrivé sur son char, enlève sa nièce Proserpine, dessin par François Verdier (1651-1730).


POLLUX
Dans l'Olympe, Pollux implore Zeus de conférer l'immortalité à son frère Castor, esquisse pour un plafond par Jean-Baptiste Marie Pierre (1714-1789), 1765 ?


PSYCHÉ
Dans un palais merveilleux Psyché entend le chant d'un choeur pour elle invisible, tableau par Nicolas Adolphe Weber (1842-ap. 1886), 1867.

Psyché, venue pour égorger le "monstre" qui couchait avec elle, découvre que c'est un bel adolescent, l'Amour, tableau anonyme, fin XVIIe s.

Psyché est admise dans l'Olympe où elle va épouser l'Amour, copie réduite, par Noël Coypel (1628-1707)l, de la  fresque de Raphaël au plafond de la villa Farnésine à Rome.

Les Noces de Psyché et de l'Amour dans l'Olympe, copie réduite, par Noël Coypel (1628-1707)l, de la  fresque de Raphaël au plafond de la villa Farnésine à Rome.


PYGMALION
Pygmalion s'aperçoit que sa statue est devenue une vraie femme, Galatée, dessin par Jean Restout II.

Pygmalion s'aperçoit que sa statue est devenue une vraie femme, Galatée, desssin par Etienne Pierre Adrien Gois, 1781.

Pygmalion vient de sculpter un jeune éphèbe, plâtre par Henri Triqueti (1803-1874).


PYRAME
La mort tragique de Pyrame et de Thisbé, estampe, dessin de Pierre Jacques Cazes (1676-1754), gravé par Louis Simon Lempereur (1728-1807).


SILÈNE
Silène, estampe, dessin de Giulio Pippi (1499-?), gravé par Gérard Audran (1640-?).

Deux paysans accompagnés d'une Naïade demandent à Silène de chanter, tableau anonyme, milieu du XVIIe s.

Silène ivre est accompagné de deux satyres, estampe vers 1550, d'après Lucas Penni (c. 1500-1557).


SYRINX
La Naïade Syrinx poursuivie par le dieu Pan se métamorphose en roseaux,  tableau par Charles de La Fosse (1636-1716).


TÉLÉMAQUE
Amoureuse de Télémaque, Calypso écarte d'elle l'enfant Amour et le pousse vers la nymphe Eucharis, dessin par Jean-Marie Delaperche, ap. 1810.

Mentor, pour soustraire Télémaque à l'influence de l'Amour, l'éloigne de Calypso et d'Eucharis, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Mentor essaie d'arracher Télémaque des bras de Calypso, estampe, dessin de Jean Raoux (1677-1734), gravé par Jacques Firmin Beauvarlet (1731-1797).


TITYOS
Aux enfers, Tityos, puni pour avoir voulu violer Latone, a ses entrailles dévorées par un vautour, gravure anonyme d'après Michel-Ange et N. Béatrizet (milieu du XVIe s.).


VÉNUS
Vénus met en garde son amant Adonis contre les dangers de la chasse, par Ferdinand Bol (1616-1680).

Vénus trouve Adonis mortellement blessé par un sanglier, dessin par Antoine Coypel (1661-1722).

Près de sa forge, Vulcain découvre sa femme Vénus couchée nue avec le dieu Mars, peinture sur bois anonyme copiant en partie un tableau de Maarten van Heemskerck (1478-1574) conservé à la Galerie Nationale de Prague.

Vulcain, l'époux de Vénus, travaille dans sa forge, tableau par Pompeo Batoni (1708-1887).

Vénus demandant à Vulcain des armes pour Énée, tableau attribué à Auger Lucas (1685-1765), 1720.

Au bord de l'Acheloos, Vénus réveille Mercure pour lui réclamer sa sandale, eau-forte par Hans Burgkmair (1473-1531).

Vénus, deshabillée par Anchise, va donner le jour à Énée, estampe d'après une fresque d'Annibale Carracci à la Galerie Farnèse.

Vénus aide son fils Énée à découvrir les scènes de l'histoire future de Rome que Vulcain a représentées sur un bouclier, estampe,d'après Charles-Joseph Natoire (1700-1777), gravée par Jean-Jacques Flipart (1719-1782).

Vénus et l'Amour, copie par Alexandre-Marie Colin d'un tableau de Lambert Sustris (vers 1520-ap. 1568) conservé au Louvre.


2- ÉPISODES LIÉS À LA GUERRE DE TROIE

Hélène délivrée par ses frères Castor et Pollux, copie par Eugène-Ernest Hillemacher du tableau de Léon Cogniet conservé à Paris à l'ENSBA, 1817.

Mercure apporte à Pâris la pomme d'or qu'il va devoir attribuer à la plus belle des trois déesses, eau-forte d'après Annibale Carracci (1560-1609), par Giovanni Battista Galestruzzi (1615-1669).

Pâris, appelé à choisir la plus belle des trois déesses, va abandonner Oenoné pour prétendre à l'amour d'Hélène, copie anonyme du tableau de Claude Gellée dit le Lorrain, "Le Jugement de Pâris dans un paysage" (1633).

Iphigénie est sauvée par Artémis au moment où elle allait être sacrifiée, par Sébastien Bourdon (1616-1671), c. 1645.

Philoctète abandonné par Ulysse dans l'île de Lemnos, par Jean-Germain Drouais (1763-1788), 1784.

Mars sortant des bras de Vénus pour aller à Troie, esquisse par Jean Bardin (1732-1809), 1782.

Mars sortant des bras de Vénus pour aller à Troie, tableau final par Jean Bardin (1732-1809), 1782.

À Troie, avant de retourner au combat avec son frère Pâris, Hector fait  ses adieux à sa femme Andromaque et à son fils Astyanax, copie partielle du tableau de Jean Restout (1692-1768) "Les adieux d'Hector à Andromaque", 1727 (coll. part.).

Thétis reçoit de Vulcain les armes qu'il a forgées pour Achille, tableau de Nicolas Prévost (1604-1670).

Briséis rendue à Achille découvre dans sa tente le corps de Patrocle, tableau par Léon Cogniet (1794-1880), 1815.

Lors des jeux organisés pour les funérailles de Patrocle, Achille offre à Nestor le prix de la Sagesse, esquisse par Joseph-Désiré Court (1796-1865) d'un tableau conservé au musée des Beaux-Arts de Caen.

Andromaque pleure sur les cendres de son mari Hector,  tableau par Jacques Gamelin (1738-1803), 1798.

Énée voit en songe le fantôme d'Hector qui lui annonce la chute de Troie, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Les adieux de Polyxène à Hécube, par François-Guillaume Ménageot (1744-1816), 1777.

Polyxène est arrachée aux bras de sa mère Hécube pour être immolée sur le tombeau d'Achille, esquisse attribuée à Léon Cogniet (1794-1880).

Néoptolème, le fils d'Achille, sacrifie Polyxène sur le tombeau de son père, tableau par Nicolas Prévost (1604-1670).

Néoptolème, le fils d'Achille, sacrifie Polyxène sur la tombeau de son père, tableau par Pierre-Jacques Cazes (1676-1754).

Dans son palais de Troie, le vieux Priam essaie vainement de frapper Pyrrhus, dessin de Jean-Marie Delaperche.

Pyrrhus tue le vieux Priam, esquisse par Jules Lefebvre (1836-1911) pour un tableau (1861) conservé à l'ENSBA de Paris.

Pyrrhus frappe Priam de son épée et le tue, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Oenoné refuse de soigner Pâris blessé à Troie, étude par Géricault.

Poussée par son amant Egisthe, Clytemnestre hésite avant de frapper Agamemnon endormi, esquisse d'un tableau de Pierre-Narcisse Guérin (1774-1883) conservé au Louvre, 1816.

Sur la route du retour, Ulysse menace la magicienne Circé qui a voulu le transformer en porc, tableau par Jean-Philibert Dumet (?-1814), 1810.

Pyrrhus refuse de livrer aux Grecs Astyanax, le fils d'Andromaque, esquisse par Pierre-Narcisse Guérin (1774-1833) d'une tableau conservé au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, 1810.


3- HISTOIRE DE L'ANTIQUITÉ

Numa Pompilius, pour donner des lois à Rome, écoute les conseils de la nymphe Égérie, esquisse par Léon Cogniet (1794-1880) pour le décor de la troisième salle du Conseil d'État au Louvre, Salon de 1827.

Sous Numa Pompilius, une Vestale qui a violé son voeu de virginité descend dans le caveau dans lequel elle va être enterrée vivante, esquisse par Jacques Gamelin (1738-1803), c. 1798.

Nymphée dit "grotte de la nymphe Égérie", conseillère de Numa Pompilius, aujourd'hui dans le parc de la Caffarella à Rome, estampe par Herman Van Swanevelt (1600-1655).

Pour se venger, la reine des Scythes Thomyris plonge la tête de Cyrus le Grand dans une outre pleine de sang, estampe par Georg Pencz (1500-1550).

Tullia fait passer son char sur le corps de son père Servius Tullius  assassiné par Tarquin le Superbe, esquisse du tableau de Jean Bardin (1732-1809) au musée de Mayence, 1765.

Aristide ostracisé par un paysan, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Le consul Brutus assiste à l'exécution de ses deux fils impliqués dans un complot, esquisse par Guillon-Lethière (1760-1832) d'un tableau conservé au Louvre, 1820.

Le consul Brutus assiste à l'exécution de ses deux fils impliqués dans un complot, esquisse par Guillon-Lethière (1760-1832) d'un tableau conservé au Louvre, 1820.

Otage du roi étrusque, Clélie réussit à s'échapper et à franchir le Tibre à cheval, estampe  de Giulio Bonasone (1510-1576), d'après une fresque du Caravage (1525).

Sa mère et sa femme sont venues dans le camp des Volsques pour supplier Coriolan de ne pas porter les armes contre Rome, tableau de Louis Galloche (1670-1761), 1747.

Périclès au désespoir devant le corps de son fils Paralsès mort de la peste, esquisse par Nicolas-François Chifflart (1825-1901) pour le prix de Rome de 1851.

L'athlète Diagoras est porté en triomphe par ses fils, tableau attribué à Léon Cogniet (1794-1880), c. 1814.

Cincinnatus, en -458, reçoit les députés de Rome qui viennent lui offrir la dictature, tableau par Jacob Grimmer (vers 1525-1590) et Gillis Mostaert (vers 1534-1598).

En -449 à Rome, Virginius tue sa fille Virginie pour lui éviter d'être l'esclave d'Appius Claudius, esquisse par Guillaume Guillon-Lethière (1760-1832) d'un tableau conservé au Louvre (1828).

Sophocle accusé de démence par ses fils prouve à ses juges qu'il n'en est rien, esquisse par Joseph-Fortune Layraud (1833-1912).

À Sidon, alors qu'Abdolonyme travaille dans son jardin, des envoyés d'Alexandre viennent lui offrir le pouvoir, tableau par Jean Restout (1692-1768), 1737.

À Sidon, Abdolonyme, vêtu de la pourpre royale, paraît devant Alexandre, tableau par Jean Restout (1692-1768), 1738.

À Athènes, ayant allumé une lanterne en plein jour, Diogène dit qu'il cherchait un Homme, par Peter Van Mol (1599-1650).

Diogène demande à Alexandre de ne plus lui cacher le soleil, dessin par Jean-Marie Delaperche.

A Athènes, Polémon entre ivre dans l'école de Xénocrate, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Dans Syracuse en flammes, Archimède est sur le point d'être tué par un soldat, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Le supplice de Régulus enfermé par les Carthaginois dans un tonneau muni de pointes de fer, estampe par G. Pencz (1510-1550), 1535.

La victoire de Scipion sur Hannibal à la Bataille de Zama en -202, par Otto van Veen (1556-1629).

Cornélie, la mère des Gracques, présente ses enfants à une femme fière de ses bijoux, tableau par Jan Van Bijlert(1597-1671).

Cornélie mère des Gracques présente ses enfants à une femme fière de ses bijoux, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Marius, pourchassé par Sylla et prisonnier, est épargné par son bourreau, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Le jeune Caton veut tuer Sylla pour en délivrer Rome, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Cléopâtre se donne la mort en se faisant piquer par un aspic, terre cuite par Henri Triqueti (1803-1874).

Porcia, ayant appris le suicide de son mari Brutus, avale des charbons ardents, tableau par Nicolas Prévost (1604-1670).

L'empereur fait grâce à l'esclave Androclès accompagné de son lion, estampe de Agostino Veneziano (1490-1515),d'après Raphaël (1483-1520), gravée par Marcantonio Raimondi (1480-1527).

Le poète Virgile suspendu dans un panier est exposé aux quolibets des habitants de Rome, estampe par Lucas de Leyde (c. 1494-1533).

Virgile, suspendu dans un panier, se venge en obligeant les habitants de Rome à venir prendre le feu au sexe de la femme qui l'a humilié, estampe gravée par Enea Vico (1523-1567), d'après un dessin de Pietro Bonaccorsi (1500-1547).

Zénobie blessée est trouvée  mourante par des bergers sur les bords de l'Araxe, esquisse par Merry-Joseph Blondel (1781-1853) d'un tableau (1812) détruit à Saint-Malo.

Aux Enfers Néron est épouvanté par l'ampleur de ses crimes, dessin de Jean-Marie Delaperche.

Antonin le Pieux fait acte de bienfaisance envers les pauvres, tableau de Pierre-Nolasque Bergeret (1782-1863).

Une mère avec ses enfants fait appel à la clémence de Marc-Aurèle, tableau de Pierre-Nolasque Bergeret (1782-1863), 1824.

Caracalla veut tuer son frère Geta protégé par sa mère Julia Domna, esquisse de Léon Cogniet (1794-1880), c. 1814.

Le général Bélisaire (500-565) reconnu par un de ses soldat dans une rue bordée de palais, tableau par François de Nomé (1593-1650).

Un général romain reçoit la soumission de chefs barbares, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Trait de courage des sénateurs romains après la prise de Rome par les Gaulois, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Cimon nourri au sein par sa fille, un exemple de piété filiale, dessin par Jean-Marie Delaperche.

Un pauvre soldat de Corinthe, Eudamidas, dicte son testament en présence de son médecin, estampe gravée par Jean Pesne (1623-1700) d'après un tableau de Nicolas Poussin (1594-1665) conservé à Copenhague.


<==Retour