ASSOCIATION
ORLÉANAISE
GUILLAUME-BUDÉ

Pour adhérer à l'association


Notre histoire

Nos 410 conférences depuis 1954

Nos 60 excursions littéraires depuis 1955

Nos 20 voyages de 1990 à 2010

Nos autres activités depuis 1955


Rappel de notre programme
de la saison 2019-2020


Informations récentes

Actualité : la Chouette a lu…


À CONSULTER :

Géographie littéraire (55 dossiers)

L'Antiquité au Musée des Beaux-Arts d'Orléans

Bibliographie d'Alain Malissard

Colloque Villes et Fleuves (2017)


DE L'ANTIQUITÉ À NOS JOURS
(notre atelier du samedi)

• Atelier : Les Femmes de la mythologie

• Atelier : Les Enfers dans la littérature antique

• Atelier : Les mille tours d'Ulysse


Rapport moral 2020
du président de l'Association nationale Guillaume-Budé

La vie des sections Guillaume-Budé
dans l'année 2020


• Visiter l'exposition virtuelle de la BnF :
Josef Koudelka.Ruines
et lire le compte-rendu de l'exposition
par Emilia Ndiaye

• Hommage à Philippe Jaccottet (1925-2021)

• Compte-rendu de l'ouvrage Scandales, justice et politique à Rome
en hommage à A. Malissard

• Hommage à Vassilis Alexakis (1943-2021)

 


Active à Orléans depuis 1954,
la section orléanaise de l'Association nationale Guillaume-Budé
s'efforce de promouvoir la culture humaniste
en s'intéressant non seulement aux langues et cultures anciennes,
mais aussi aux grandes œuvres modernes et contemporaines.


Pour connaître
le nouveau BUREAU
de notre Association
(2021)

Dès que les conditions le permettront, nous reprendrons notre cycle de conférences ainsi que nos ateliers.

L'atelier du samedi matin Les mille tours d'Ulysse est reporté à la saison prochaine. Nous essaierons toutefois d'organiser au moins une séance avant l'été pour reprendre contact avec le groupe.
D'ici là les animateurs de cet atelier mettront chaque mois sur ce site, selon le sujet de la séance initialement prévue, un ou plusieurs textes susceptibles de nourrir l'intérêt et d'éclairer le thème choisi.

voir quelques documents,
dont une iconographie de l'Odyssée.


En attendant… écoutons Fénelon :

 

Pour mieux supporter l'ennui de la captivité et de la solitude, je cherchai des livres. Heureux ceux qui se divertissent en s'instruisant et qui se plaisent à cultiver leur esprit par les sciences ! L'ennui, qui dévore les autres hommes, est inconnu à ceux qui savent s'occuper par quelque lecture. (Fénelon, Télémaque, livre II)

© Association orléanaise Guillaume-Budé