<== Retour


Mardi 15 janvier 2019

Dominique BRÉCHEMIER

ANNIE DE PÈNE, UNE JOURNALISTE DANS LA GRANDE GUERRE


 

Dominique Bréchemier est professeur de lettres et docteur en littérature,
spécialiste de l'histoire des femmes, de la Belle Époque à la Seconde Guerre mondiale.

Annie de Pène (1871-1918) est la mère de Germaine de Beaumont. Journaliste, éditrice, directrice de revues et romancière, elle publia Pantins modernes (1908), Les Belles Prières (1910), L'Évadée (1911), C'étaient deux petites filles (1912). Comme beaucoup de ses concitoyennes elle s'impliqua dans la Grande Guerre. Depuis les tranchées, elle a livré ses reportages pour Le Matin et L'Oeuvre. Elle a décrit la vie des femmes à l'arrière en s'interrogeant sur leur évolution à travers ses reportages et ses chroniques. Ses dernières publications ont été Une femme dans la tranchée (1915), Confidences de femmes (1916) et Sœur Véronique, roman d'amour (1918). Elle est morte de la grippe espagnole en 1918.

*

On peut lire :
• Colette, Lettres à Annie de Pène et Germaine Beaumont, Flammarion, 1995, 260 p.
• Dominique Bréchemier, Annie de Pène, 1871-1918 : une femme de lettres à la Belle Époque, Orléans, 2002
Dominique Bréchemier, Annie de Pène, une journaliste au coeur de la Grande Guerre, L'Harmattan, 2018

et, en collaboration avec notre vice-présidente, Nicole Laval-Turpin :
D. Bréchemier & N. Laval-Turpin, Femmes de Sciences: Quelles Conquêtes? Quelle Reconnaissance?, 2018
Quelques parcours extraordinaires de femmes de l'entre-deux-guerres, textes réunis par Dominique Bréchemier et Nicole Laval-Turpin, L'Harmattan
De George Sand à Louise Michel, combats politiques, littéraires et féministes (1815-1870), textes réunis par Dominique Bréchemier et Nicole Laval-Turpin, L'Harmattan